Je vous en dis plus sur le masque anti-pollution

Je vous en dis plus sur le masque anti-pollution

Motards, cyclistes et piétons sont quotidiennement exposés à un air de plus en plus pollué et saturé en particules fines. Pour éviter que ses poumons n’en subissent les conséquences, il est plus qu’indispensable de se protéger à l’aide d’un masque anti-pollution. Alors attention, celui-ci est bien différent du masque chirurgical que nous utilisons depuis l’arrivée du COVID-19.

L’utilité d’un masque anti-pollution

Un masque anti-pollution est utile partout où l’air est de mauvaise qualité et chargé en particules fines (qui sont particulièrement dangereuses), en poussière et autres éléments nocifs qui peuvent nuire à la santé de vos poumons. Le corps humain n’est malheureusement pas disposé à filtrer des particules trop petites et c’est pourquoi, il lui faut l’aide de ce masque. La haute dangerosité de ces particules fines provient de leur capacité à adhérer aux poumons.

Un masque antipollution peut être utile si vous vous rendez dans nos grandes villes globalement. Les grandes villes qui connaissent une circulation dense sont aussi victimes de la pollution aux particules fines en raison des pots d’échappement desquels s’échappent les résidus de combustions incomplètes. Le masque antipollution est devenu d’autant plus utile que nous connaissons des pics de pollution de plus en plus fréquents et de plus en plus prolongés.

Le masque anti-pollution peut par ailleurs être utile à l’arrivée du printemps en vous protégeant des éléments allergènes contenus dans l’air, notamment le pollen. Il faut savoir que ce ne sont pas moins de 5 millions de Français qui sont touchés chaque année par une allergie au pollen.

Le masque antipollution a un fonctionnement relativement simple. Il comporte plusieurs couches filtrantes et des valves d’extraction qui assurent une bonne respiration et le rejet de l’humidité. Dans les couches filtrantes, il est possible de retrouver du charbon actif qui a la particularité d’absorber les particules qui viennent s’y déposer.

Bien sûr, ce masque fait double-emploi avec l’avènement du COVID-19. Il permettra de filtrer le virus plus efficacement qu’un masque chirurgical par exemple. De plus, il sera plus utile pour les personnes qui portent des lunettes, car la valve d’extraction évite l’accumulation de buée sur les verres.

Que retenir lorsqu’on veut acheter un masque anti-pollution ?

  • La possibilité de l’ajuster : certains masques comportent une partie extensible en aluminium qui permet de l’adapter à la taille de sa bouche et de son menton. Certains fabricants proposent par ailleurs plusieurs tailles de masques. Rappelons qu’un masque antipollution ne doit pas être excessivement serré et qu’il doit permettre une respiration facile et sans gêne.
  • La qualité de la filtration : il existe plusieurs types de masques en fonction de ce qu’ils filtrent dans l’air. Les masques chirurgicaux ne sont pas recommandés pour se protéger de la pollution environnante, car ils ne font qu’interdire aux virus et bactéries de passer. En revanche, les masques de type FFP aussi connus sous le nom de masques à particules doivent se plier à des exigences élevées en matière d’efficacité contre les particules et les maladies lesquelles sont définies par la norme EN149. Cette dernière distingue trois catégories de masques en fonction de leurs performances de filtration, à savoir FFP1, FFP2 et FFP3.

Quel est le prix des masques anti-pollution ?

On en trouve à tous les tarifs, mais bien sûr, la qualité variera en fonction de l’investissement. Certains masques sont achetables avec des cartouches de filtration, d’autres sont simplement lavables. Je vous ai fait une petite sélection issue de mes recherches sur le sujet.

MarquePrix (à partir de)
Frogmask15 €
Decathlon15 €
R-PUR99 €
Vieux Campeur55 €

Etan

Je suis Etan, éternel curieux et je partage avec vous le fruit de mes recherches quotidiennes ! Tous les jours, je cherche à optimiser mes actions. Quel que soit le domaine, j'aime trouver la meilleure façon de faire les choses. Et comme je cherche beaucoup, je trouve ça sympa de partager ma synthèse avec vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.